Minorités et processus de « devenir », selon Gilles Deleuze

Minorités et processus de « devenir », selon Gilles Deleuze

Postée le 24/04/2020
269 vues

Réflexion autour des processus minoritaires et de « devenir » tels qu'entendus par Gilles Deleuze*.

Si les minorités sexuelles, de genre ou culturelles s'écartent des modèles sociaux dominants, leurs demandes d'égalité de droit ou d'intégration questionnent : sont elles en quête d'un étalon majoritaire** susceptible de les inclure ou engagées dans des processus minoritaires, c'est à dire, selon Deleuze dans des processus de « devenir » ?

Le montage vidéographique que nous vous proposons pour débattre de ce sujet s'appuie sur un extrait d'entretiens*** avec le philosophe français Gilles Deleuze proposé dans l'Abécédaire****, le seul film consacré à ce philosophe.

* Gilles Deleuze est un philosophe français (1925 -1995). Des années 1960 jusqu'à sa mort, Deleuze a écrit une œuvre philosophique influente et complexe, à propos de la philosophie elle-même, de la littérature, de la politique, de la psychanalyse, du cinéma et de la peinture. Michel Foucault disait de lui « C'est le seul esprit philosophique en France » .
** Notons que la notion de majorité, telle que défini par Gilles Deleuze (Hommes, males, citoyens des villes), devrait être, sans doute, revisitée, puisque, selon son point de vue, les hommes trans rejoindraient l'étalon majoritaire et donc leur transition ne seraient un processus de « devenir ».
*** Gilles Deleuze accepta, à la fin des années 80, d'enregistrer des entrevues prenant la forme de conversations entre lui et son ancienne élève et amie Claire Parnet. Elles furent diffusées après sa mort.
**** L'abécédaire de Gilles Deleuze est en vente sous la forme d'un coffret de trois DVD.